Claustras en architecture : tendance dans le monde (Partie I)

Les claustras sont un élément architectural décoratif qui a des origines très anciennes, largement utilisés dans les constructions traditionnelles des cultures occidentales et orientales. Sa conception comprend également différents matériaux, des plus connus en bois et en pierre aux plus modernes en acier, céramique et autres métaux. Et sa forme n’est pas simplement décorative ou esthétique, mais les claustras sont des éléments fonctionnels qui aident à contrôler la ventilation et l’éclairage naturel.

Dans les années 70 et 80, les claustras sont devenus très à la mode dans l’architecture la plus populaire, en tant que solution décorative car fonctionnelle, économique, simple et attrayante. En architecture, en particulier dans les espaces sociaux, les claustras étaient utilisés pour l’éclairage naturel et l’aération des escaliers, ou comme protection des balcons et des terrasses.

Institut du monde arabe à Paris

Au cours des dernières décennies, les claustras ont à nouveau dominés la scène de l’architecture contemporaine, démontrant leur importance fonctionnelle et esthétique. En 1987, le lauréat du prix Pritzker Jean Nouvelle conçoit l’Institut du monde arabe à Paris, et à cette occasion il transforme les claustras en protagonistes de la façade. Fusionnant les styles classiques arabes et contemporains, et jouant avec des matériaux et des technologies très innovants, les persiennes en acier et en verre se transforment en diaphragmes mobiles qui réagissent à la variation de la lumière extérieure.

Centre de conférences de Peñíscola

En 2003, le centre de conférences de Peñíscola a été inauguré, conçu par Ángela García de Paredes et Ignacio García Pedrosa. Les claustras de la façade sont construits avec des pièces en céramique qui offrent de l’ombre et une protection dans l’accès. En même temps, il constitue la principale caractéristique du nouvel équipement.

Fotografía / Lluis Casals y Roland Halbe (Source: www.cosasdearquitectos.com)

Océanarium de Lisbonne

Fabriqués dans les mêmes matériaux, mais obtenant un résultat complètement différent, sont les claustras pour l’agrandissement de l’Océanarium de Lisbonne. Ce projet a été conçu par Campo Costas Arquitectos et construit en 2012. Et dans ce cas, les pièces en céramique ont une double fonction : lorsqu’elles sont opaques, elles sont des éléments de la façade, lorsqu’elles sont creuses, ce sont des claustras.

De cette manière, une continuité esthétique a été réalisée entre deux systèmes de construction différents.

Façade de l’ETS de Valence

Enfin, les claustras en béton sont les protagonistes de la façade de l’ETS of Telecommunications Engineers de l’Université Polytechnique de Valence, conçue et réalisée par Vicente Corell en 2010. La grande dimension des pièces est à la fois le défi et l’élément distinctif de ce projet monumental.

Qu’ils soient en acier, en céramique ou en béton, tous les claustras de ces projets démontrent leur modernité, leur flexibilité et leur élégance, qui sont aujourd’hui très en vigueur. Il n’est pas surprenant que les claustras soient toujours un élément largement utilisé. Bien que les styles et les formes aient évolué au fil des ans, sa forme adaptable et sa fonction de ventilation inhérente font de ce produit un élément essentiel de tout projet architectural.

Voulez-vous savoir comment inclure des Claustras dans votre prochain projet ? Dans le prochain article de blog, nous vous montrerons quelques modèles et idées d’utilisation des Claustras SAS.