La végétalisation des zones urbaines, nouvelle tendance de l’urbanisme contemporain (Partie I)

Les espaces verts et leur entretien ont toujours été un sujet de débat en architecture et en urbanisme. Au début du XIXe siècle, de grands urbanistes ont commencé à transformer les villes européennes avec des projets pionniers, introduisant de grandes étendues de verdure et de vastes espaces publics. En raison des problèmes de santé qui ont caractérisé cette période, la réflexion sur l’espace public et la verdure est devenue plus pertinente, amorçant une nouvelle approche de la relation ville-végétation-santé.

L’importance des espaces verts dans les villes est une idée qui traverse toutes les frontières depuis des années. Aujourd’hui, nous voyons des axes verts, des jardins et des parcs envahir Barcelone, Paris, Berlin, ainsi que différentes villes anglaises et américaines. D’autre part, ils ont également influencé les capitales d’Amérique latine, notamment Brasilia, Rio de Janeiro et Bogota.

La récente pandémie mondiale de COVIDS-19, le changement climatique et la pollution ont remis ces défis sur la table, soulignant la nécessité de s’orienter vers un urbanisme où les personnes passent avant tout. C’est le cas de la ville de Paris qui a alloué au début de cette année d’énormes ressources financières pour végétaliser ses espaces urbains.

Image: Vision de l’Arc de Triomphe et des Champs-Élysées à Paris, dans le récent projet promu par la maire Anne Hidalgo (source : theguardian.com)

Par ailleurs, la ville de Barcelone se présente comme une grande étude de cas internationale, grâce à ses projets urbains et territoriaux pionniers qui visent à promouvoir la vie urbaine locale.

Par le biais d’interventions stratégiques, comme la création et la piétonisation d’axes naturels et de places urbaines, ou de projets à moyen terme comme la proposition Supermanzanas, le conseil municipal de la capitale catalane a placé la ville à l’épicentre des tendances urbaines.

L’ambitieux projet des Supermanzanas vise à transformer un total de 33 hectares de la ville en moins de dix ans, avec pour principal objectif d’accroître le bien-être des citoyens et d’avoir un effet positif sur leur santé.

Les cas pilotes des Supermanzanas de Sant Antoni et de Poblenou  ont déjà obtenu des premiers succès. Après une courte période de temps, il a déjà été possible d’enregistrer une forte amélioration de la qualité de l’air et de l’environnement social des voisins qui vivent aux alentours

Image: La place de la Supermanzana dans le quartier de Sant Antoni (source : landscape.coac.net)

Et les propositions de projets verts ne s’arrêtent pas là. Après l’annonce de l’amélioration du Camp Nou, le stade de football du FC Barcelone, des projets d’avant-garde ont vu le jour, visant à le transformer en un nouveau poumon vert pour la ville. Tout cela souligne l’importance de la végétation en milieu urbain pour les habitants de la ville.

Le projet Nou Parc du studio O-NA suit la philosophie de renaturation des espaces urbains, en augmentant de manière exponentielle la surface verte autour du stade, sans affecter les zones déjà construites. Si cette proposition ou une proposition similaire est mise en œuvre, la ville bénéficiera d’un nouvel espace vert capable de produire une grande quantité d’oxygène et d’absorber le CO2, tout en servant de trait d’union entre les différentes parties de la ville.

Et vous, que pensez-vous de ces projets ? Pensez-vous qu’il est possible de végétaliser une ville avec de telles propositions ? Et quels sont les produits du catalogue SAS qui, selon vous, peuvent contribuer à créer de nouveaux espaces verts dans votre quartier et votre ville ?

Jetez un coup d’œil aux rubriques Jardin et Revêtements et faites-nous part de vos propositions. Nous dévoilerons bientôt quelques idées que nous avons préparées au SAS pour participer au végétalisation et la naturation des villes.